Microsmos Chai Urbain

Microcosmos veut dire petit monde en grec. Un nom parfait pour le tout premier chai urbain français. Un clin d’œil aussi aux Grecs, qui ont introduit la vigne en France en passant par la Provence, il y a 2600 ans. “Microcosmos Chai Urbain” s’est donc installé dans le quartier historique du Panier pour produire le premier vin marseillais.

C’est une idée qui a germé dans la tête de Fabienne Vollmy, enseignante passionnée d’œnologie. A 39 ans, elle décide de changer de vie, reprend ses études, décroche son master d’œnologie à Montpellier et se forme dans les vignes de Bandol, du Roussillon et de Saint-Tropez. Elle affirme aussi sa préférence pour le rosé, qui fait selon elle “la réputation de la Provence”. Et en mars 2013, elle s’installe au Panier pour réaliser son projet, avec Lukas, son mari.

A Microcosmos, le principe est simple : une parcelle, un cépage, une bouteille. Le raisin est récolté dans le Var et le Vaucluse, sur des parcelles difficiles d’accès qui ne sont pas rentables pour les viticulteurs mais font le bonheur de Fabienne et Lukas Vollmy et celui des consommateurs. Puis les fruits sont vinifiés dans le chai marseillais. Mais Marseille n’est pas une appellation alors les vins de Microcosmos ont des prénoms. Roxane par exemple, un vin blanc, floral et fin, qui rappelle l’héroïne de Cyrano de Bergerac, une femme blonde, élégante et intelligente. Les millésimes sont donc uniques et vous ne retrouverez pas Roxane, Marvin ou Anti-Matière l’année prochaine… mais vous en découvrirez de nouveaux !

Microsmos Chai Urbain
+33 (0)6 87 15 60 98
www.microcosmoschaiurbain.com